Eglise Saint Eloi Vulaines/Seine

Coordonnées:

Rue de l’église, 77870 Vulaines

| Contact: Régine PERRIN

Paroisse appartenant au secteur de Bois-le-Roi: organisation du secteur

Église Saint Éloi de Vulaines-sur Seine

Cette église a été construite en 1899, et bénite le 15 août 1899 par l’abbé GUIGNON (voir plaque de marbre sous le porche). C’est un bâtiment de style néogothique avec clocher porche et plan en croix latine, mais sa structure en ciment armé la rend très moderne. Au fond on trouve d’un côté, les anciens fonts baptismaux, la plaque commémorative des morts de la Grande guerre, et de l’autre côté, l’escalier du clocher qui mène au sommet.  L’église est tournée vers l’Ouest pour des raisons d’urbanisme puisque l’entrée se trouve ainsi au carrefour des rues et forme une petite place.

DECORATION

L’égIise a été en partie détruite lors de la Libération de Vulaines le 23/8/1944, la reconstruction de 1947 n’a rien gardé du décor intérieur, sauf une partie de l’autel, très inspiré de la Cène de Léonard de Vinci. Les deux vitraux du chevet datent aussi de cette époque, ils représentent St Fiacre et St Eloi qui sont les

patrons de la paroisse. St Fiacre est le patron des jardiniers qui étaient nombreux au village. Tous les autres vitraux sont l’œuvre du peintre Louis-René Petit et proviennent de l’atelier monastique de St

Benoît sur Loire en 1972. Le crucifix date du 19° s. la Vierge de bois à droite de l’autel est dans doute du

18e, et dans la chapelle de gauche on peut voir une Nativité, peinture anonyme, huile sur bois du début du 17° s. qui est originale car les anges apportent à l’enfant Jésus, les instruments de la Passion.

Quant à la cloche elle a été bénite en 1692 et nommée Marguerite par le Sgr d’Héricy.

ORIGINE

La photo montre que Vulaines avait une vieille église dont l’origine n’est pas connue. Son orientation était

inversée, le clocher donnait rue Jame et l’entrée de faisait par le vieux cimetière. Devenue simple

chapelle entre 1801 et 1845, elle était en très mauvais état en 1854, lorsque Alexandre JAME, riche

bourgeois parisien, fit un legs de 100 000 F or pour construire une église neuve et une mairie-école.

Mais le legs ne fut réalisé qu’en 1898, au moment du décès de Mme JAME , devenue entre temps Mme RICHE. L’église a coûté 48 000 F pour sa construction, plus 5 000 F pour la décoration, don posthume de Mme RICHE.

 

fiche établie en mars 2018 par serge CERUTI

En savoir plus sur Saint Eloi avec Nominis