L’ordre

l-ordre

« Père saint, donne-nous ces prêtres dont nous avons tant besoin »
(Prière de saint Jean-Paul II)

.

Par le sacrement de l’Ordre, le Christ a fait que la  mission qu’il a confiée à ses Apôtres continue d’être exercée dans l’Eglise jusqu’à la fin des temps.

Il comporte trois « degrés » : l’épiscopat (les évêques), le presbytérat (les prêtres), et le diaconat (les diacres). A travers ses Apôtres tout d’abord, puis les évêques qui sont leurs successeurs et les prêtres, collaborateurs de ceux-ci, le Christ Lui-même se rend présent et agissant au cœur de son Eglise en tant que Prêtre qui la sanctifie, Pasteur qui la conduit, et Maître, doux et humble de cœur, qui l’enseigne. A travers les diacres, le Christ se manifeste à son Eglise comme Celui qui est venu non pour être servi mais pour servir.

Le sacrement de l’Ordre est ainsi tout entièrement au service de l’Eglise, pour qu’elle puisse vivre de la vie du Christ, par l’annonce de la Parole de Dieu et par la célébration des sacrements, particulièrement de l’Eucharistie, et demeurer dans l’unité de la foi et la communion de l’amour.

Ce sacrement est reçu au cours d’une célébration présidée par un évêque, par l’imposition de ses mains et la prière consécratoire. Il est reçu une fois pour toute.

Les évêques : ils reçoivent « la plénitude du sacrement de l’Ordre ». Successeurs des Apôtres, ils tiennent ainsi la place du Christ lui-même au sein de la part du Peuple de Dieu qui leur est confiée, que l’on appelle diocèse. Ils sont appelés à vivre en communion les uns avec les autres, et avec le successeur de Pierre, le Pape, qui gouverne l’Eglise universelle. Chacun d’eux est ordonné par un autre évêque.

Les prêtres : ils sont ordonnés par l´évêque de leur diocèse et sont les collaborateurs de celui-ci dans l’accomplissement de la mission confiée par le Christ aux Apôtres et à leurs successeurs. Ils lui sont associés d’un cœur confiant et  généreux dans le service quotidien des fidèles. Comme c’est aussi le cas pour l’évêque et les diacres, ils ne sont pas des « délégués » de la communauté, mais un don que le Christ fait à son Eglise, à laquelle ils sont envoyés par Celui-ci.

C’est dans la célébration de l’Eucharistie, source et sommet de la vie de l’Eglise, que s’exercent par excellence la charge et la mission qui leur est confiée : c’est là en effet que le Christ rassemble ses disciples pour les nourrir de sa Parole et de son Corps et faire d’eux ses témoins auprès de tous les hommes.

Être appelé par le Christ à devenir prêtre est un magnifique chemin pour réussir sa vie au service de l’Église et des hommes. Des rencontres sont organisées par le diocèse pour aider les jeunes à discerner leur vocation.

Les diacres : par leur ordination, les diacres signifient et rappellent à tout le peuple de Dieu, que l’Eglise ne doit cesser de manifester la charité du Christ pour tout homme. En particulier les plus pauvres, ceux qui sont à la marge.
Ils sont au sein de l’Eglise, et pour le monde, le signe du Christ serviteur « lui qui s’est anéanti en prenant la condition de serviteur et devenant semblable aux hommes » (Ph 2,7). Le geste du lavement des pieds (Jn 13) est le signe par excellence du Dieu qui vient à la rencontre de l’homme par un chemin bouleversant, celui du service.

 

Référent :


L-ordre-temoiniage 2

Maximilien MAURICE
Séminariste du diocèse de Meaux

« Depuis 9 ans je passe sur la paroisse de Fontainebleau comme un courant d air : je tourne et fais des apparitions succinctes. Et pourtant la paroisse est mon terreau : je prie pour vous, je sais que je peux compter sur votre soutien, et ma formation au séminaire se fait dans la perspective des missions qui me seront données dans le diocèse.
Avant de me tourner vers le service du diocèse, j ai eu l expérience de diverses communautés ou contextes de mission (fraternité de Marie Reine Immaculée, Studium de la communauté Saint Jean, Mission Etrangères de Paris….) et c’est fort de cette petite richesse que je m’oriente résolument vers le service du diocèse.
Merci pour votre soutien, et continuons de prier ensemble pour que Dieu offre des saints à notre diocèse de Meaux. »


 

Grégoire OLIVEIRA SILVA
Séminariste du diocèse de Meaux

« J’ai 27 ans et j’ai grandi dans le village de Vulaines-sur-Seine. Baptisé
bébé, je n’ai pourtant jamais reçu d’éducation chrétienne ni fait de
catéchisme. Je me suis converti à Fontainebleau il y a 6 ans, en mars 2010, et
j’ai été très bien accueilli par la communauté. Ainsi, j’ai rapidement pu
m’investir, notamment auprès des jeunes, et je me suis préparé à recevoir ma
première communion et le sacrement de Confirmation. Très vite, j’ai entendu le
Seigneur me demander « Pourquoi ne deviendrais-tu pas prêtre ? » J’ai donc été
envoyé, à la rentrée 2012, en année de fondation spirituelle à Versailles pour
discerner ma vocation. Après cette année, je suis devenu séminariste pour le
diocèse de Meaux. J’ai d’abord été une année en stage sur le Pôle Missionnaire
de Provins, puis je viens de terminer les deux premières années, cycle de
philosophie, au séminaire de Notre-Dame de Vie dans le Vaucluse. L’année
prochaine, j’effectuerai, au même endroit, une année inter-cycle dont la mission
principale sera les études. Je rends grâce pour le Pôle Missionnaire de
Fontainebleau qui a su accompagner ma conversion et qui m’a permis d’offrir ma
vie au Christ.»

Le 1/09:2017 “… je pars dans un mois pour effectuer un stage de deux ans à Jérusalem dans le cadre de ma formation en vue du sacerdoce”