Qui est Jésus pour toi ?

Dans l’Évangile de ce jour, Jésus interpelle ses disciples : « Pour vous, qui suis-je ? » Attention, ne répondons pas trop vite comme Pierre qui fait, il est vrai, une belle profession de foi, mais qui n’a pas encore compris que le Messie doit passer par la mort pour ressusciter.

La question que pose Jésus nous est posée à nous aussi aujourd’hui. Pour y répondre, il n’est pas possible de nous cacher derrière des idées reçues, derrière des définitions savantes ou des phrases apprises par cœur !

À nous qui voulons être ses disciples, la question est donc aujourd’hui posée avec force : qui est Jésus pour toi ? À celui qui cherche à répondre, Jésus donne de savoir le nommer.

Pour Jésus, il ne suffit pas de dire qui il est : encore faut-il marcher à sa suite…

Nous voici renvoyés, une fois de plus, à l’essentiel du christianisme : il faut être avec Jésus, mettre nos pas dans ses pas. Alors, nous découvrons que « le serviteur n’est pas au-dessus du maître ». Là où Jésus est passé, son disciple doit passer, lui aussi. Or, son chemin nous mène au calvaire, à la souffrance, à la mort pour avoir part à sa vie de ressuscité !

Suivre Jésus jusque-là, c’est accepter d’ouvrir, d’offrir toute ma vie, mes joies et mes souffrances pour qu’il vienne en faire, pour aujourd’hui, le lieu de l’incarnation de son amour.

Père José