« Quel est le premier de tous les commandements ? »

Dans l’Evangile de ce 31ème dimanche du temps ordinaire (Mc 12,28-34), le scribe qui demande à Jésus « Quel est le premier de tous les commandements ? » essayait peut-être de le mettre à l’épreuve…

 Lorsque le scribe approuve la réponse du Christ, ce dernier lui déclare : « Tu n’es pas loin du Royaume de Dieu ». Jésus a certainement voulu signifier : « Tu connais bien la théorie », mais « il te manque encore une distance [pour parvenir] au Royaume de Dieu », il s’agit de continuer à avancer pour transformer « ce commandement en réalité », puisque « la confession de Dieu » se fait sur le « chemin de la vie ».

Cette question est valable pour tous : « Il ne suffit pas de dire: ‘Je crois en Dieu, Dieu est l’unique Dieu’. C’est bien mais, en vérité,  comment vivons-nous ce commandement d’amour  sur la route de notre  vie ?

Pour suivre Dieu,  il faut un amour fondé sur la « fidélité » : « c’est la fidélité qui demande de chasser les idoles, de les dévoiler », afin de rester « fidèle dans l’amour ».

L’amour de Dieu et celui du prochain sont inséparables. Prétendre aimer Dieu sans aimer le prochain est une pure illusion. Le commandement de Jésus est clair : « Je vous donne un commandement nouveau : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 13, 24).

Prions  le Christ, même si « c’est difficile » : « Seigneur, tu es si bon, enseigne-moi cette route pour être chaque jour moins loin du Royaume de Dieu, cette route pour chasser toutes les idoles ».

Père José