» Ne soyons pas des chrétiens tristes ! « 

Ce troisième dimanche de l’Avent est traditionnellement le « dimanche de la joie ». Tant mieux ! Car chaque dimanche, jour de la Résurrection, devrait être empreint de joie ! Alors raison de plus pour bien marquer celui-ci de réjouissance, comme les textes (1re et 2e lectures en particulier) nous y invitent. Ne soyons pas des chrétiens tristes…

Dans l’Évangile, Jean-Baptiste nous rappelle le sens du baptême d’eau qu’il donne et qui annonce le baptême chrétien. C’est un appel à nous souvenir de notre propre « plongée » dans l’eau, pour le pardon de nos péchés. Aujourd’hui encore, il nous faut entendre l’appel de Jean-Baptiste à « aplanir le chemin du Seigneur » dans notre propre cœur, il nous faut nous interroger sur la fidélité à notre baptême et la foi avec laquelle nous nous tournons vers le Christ pour nous laisser habiter par sa joie.

Précurseur, Jean-Baptiste annonce le baptême dans l’Esprit, le baptême chrétien que nous avons reçu. Et Jean-Baptiste rend témoignage au Christ, il est le modèle du témoin. Parce que ce dimanche nous interpelle sur la nécessité chrétienne d’être « joyeux » (appel de saint Paul dans la deuxième lecture), il nous interpelle sur l’Esprit de joie qui nous est donné : en sommes-nous vraiment habités ? Savons-nous en rendre témoignage ? C’est dans l’Esprit que nous sommes rassemblés chaque dimanche pour célébrer, c’est par l’Esprit que nous vivons et que nous pouvons témoigner de notre foi. Puissions-nous en témoigner auprès de ceux et celles que nous rencontrerons.

Père José