Jésus fait appel au cœur de l’homme…

Après ce temps, bien mérité, du repos estival, je suis vraiment heureux de vous retrouver pour méditer, avec vous, chaque dimanche, à travers cet éditorial, la Parole de Dieu.

 

 La Bible, à bien des reprises, parle de l’efficacité de la Parole de Dieu : parole créatrice, parole qui produit du fruit. Loin d’être inerte donc, cette Parole de Dieu demande aussi, lorsqu’elle nous est adressée, à ne pas rester lettre morte.

 

L’Écriture, en ce dimanche, nous redit avec force notre responsabilité en ce domaine : « … Écoutez les commandements… que je vous enseigne pour que vous les mettiez en pratique », dit Moïse au peuple d’Israël ; « mettez la Parole en application, ne vous contentez pas de l’écouter », dit saint Jacques ; et Jésus déclare le culte inutile si la pratique sincère de l’amour ne suit pas…

 

Déjà Moïse, en invitant le peuple à pratiquer les commandements, indique que c’est là le chemin de la vie : « ainsi, vous vivrez ». Jésus va plus loin que l’obéissance à la Loi, surtout que ses adversaires cherchent à l’enfermer dans le légalisme. Lui, il fait appel au cœur de l’homme, à la conscience, à la liberté. Il sait combien son Esprit Saint peut éclairer le cœur de tout homme et lui inspirer le bon comportement, en fidélité à l’Évangile et non aux traditions des hommes. Ceux qui se laissent ainsi conduire par l’Esprit trouvent, en Église, les réponses aux situations d’aujourd’hui. C’est de cette manière que l’Évangile continue à porter du fruit…

 

Entendons bien cet enseignement du Christ sur l’Esprit Saint, et faisons en sorte d’en être imprégné pour  cette nouvelle  année pastorale.

 

 Que ce même Esprit  nous accompagne au moment où notre Église diocésaine se prépare à accueillir les nouvelles orientations pastorales qui seront promulguées par notre évêque, Mgr Jean-Yves Nahmias, le dimanche 23 septembre à Meaux.

Père José