Dieu se donne en son Fils et comble qui croit en lui.

La semaine dernière, nous avons entendu l’Évangile de la multiplication des pains et des poissons…Il y avait une foule immense face à Jésus et pour la nourrir, il s’était servi de ce qu’un jeune enfant avait apporté ; un don qu’il avait multiplié au delà de toute espérance…

Ce dimanche, à travers ce beau passage de l’évangile de saint Jean  nous assistons, en direct, à un moment de vérité où Jésus met les choses au point. Quelles sont les réelles motivations de ceux qui le recherchent  et qui viennent le retrouver sur  l’autre rive ? Depuis toujours, la nourriture fait partie de la recherche des hommes mais le don que Jésus avait fait dans la multiplication des pains n’a pas été compris. Ce qui est attendu des hommes ne correspond pas à ce que  Dieu offre par Jésus. Ce que Jésus attend est une réponse de foi, une réponse décisive prête à recevoir le don du pain de vie parce qu’il est le chemin qui mène à Dieu et qui rassasie le cœur  de l’homme. Dieu se donne en son Fils et comble qui croit en lui.

Le passage sur l’autre rive, c’est cet acte de foi en celui  en qui nous mettons notre espérance, en qui nous prenons force, en qui la vie donne sens à notre vie. Passer d’une nourriture qui se perd à celle qui demeure, c’est devenir autre. Être disciple missionnaire, comme le dit Saint Paul aux Éphésiens, c’est devenir un homme nouveau qui sait vivre  en se donnant, à l’exemple du Christ.

Une fois encore l’Évangile nous appelle à la confiance et au témoignage et cela ne doit pas nous faire peur… Dieu n’arrête pas de le dire : Il n’abandonne aucun de ses enfants. Ce message est donc aussi valable pour nous ; Cela veut dire que même si cela nous angoisse un peu de quitter nos conforts pour nous mettre en route, nous pouvons compter sur Dieu pour nous accompagner.

Père José