Que sera donc cet enfant ?

Nous le savons : il est difficile aujourd’hui de parler de salut. Tel est pourtant ce que nous célébrons chaque dimanche en faisant mémoire du mystère pascal du Christ, qui nous sauve. Et c’est bien ce que l’Écriture nous révèle à nouveau ce dimanche, en y montrant l’importance du rôle de Jean-Baptiste. Personnage charnière entre l’Ancien et le Nouveau Testament, personnage clé qui prépare le Peuple à accueillir le Messie, personnage haut en couleurs qui prépare activement le chemin pour « Celui qui va venir », « que sera donc cet enfant ? ». Cet enfant, Dieu l’a choisi par amour pour son peuple.

Jean-Baptiste, celui en qui nous reconnaissons le « Prophète du Très Haut » est notre guide, dans la foi. Il nous rappelle que chacun de nous est choisi par Dieu pour une mission précise, au service de l’Évangile et des hommes. Il nous invite à compter sur le Seigneur pour nous donner la force de répondre à son appel. Il nous redit l’importance d’annoncer le Christ, de faire connaître aux hommes le message de salut qui leur est destiné. Voix qui a crié dans le désert, sans se décourager, Jean-Baptiste soutient l’Église dans son œuvre d’évangélisation et de construction d’un Royaume de justice et de paix.

Prophète, cet enfant est aussi précurseur : il devance Celui qui vient après lui. Il prépare la venue de Jésus en travaillant activement à la conversion des cœurs. Il est précurseur, tant il agit déjà à la manière de Jésus. Il est conscient de sa petitesse : « Je ne suis pas digne … », mais cette humilité ne le paralyse pas. L’urgence de l’annonce le presse et la confiance du Seigneur est sa force : tu sais, Seigneur, c’est toi qui m’as créé…

Sommes-nous capables de renouveler notre confiance au Seigneur, et de partir là où il nous envoie ?

Père José