Point sur les travaux de Fontainebleau

Le point sur les travaux présents et à venir à Fontainebleau !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

  1. Concernant l’église Saint Louis : Les travaux de restauration dans le chœur et le transept ont repris depuis le début du mois de février 2020 pour une durée de dix mois… Ils comprendront la reprise des sols (en particulier, celui du chœur qui sera d’un seul tenant et au même niveau), des murs, des plafonds, du câblage électrique et des éclairages (repositionnement des six lustres couronnés à leur emplacement initial dans le chœur, faisceaux lumineux sur l’autel, le maître-autel et l’ambon,..). Le maître-autel sera restauré ainsi que les chandeliers et les torchères qui l’entourent. La modernisation de sonorisation sera poursuivie. Les tombeaux des derniers trinitaires (XVIIIème siècle) vont certainement être découverts et peut-être même une crypte… d’autres surprises et découvertes ne sont pas exclues. Pendant la durée des travaux, l’Eucharistie sera célébrée dans la nef avec déplacement provisoire de l’autel, entre la chaire et la croix. Le sol du transept, en cours de réfection sera terminé pour le dimanche des Rameaux, ce qui permettra de profiter de cet espace pour l’ensemble des fêtes pascales. Il sera de nouveau fermé pour monter l’échafaudage de la voûte (3 semaines) puis rouvert (sous l’échafaudage) jusqu’au démontage de fin de chantier. . Un avenant de 89 000 euros de compléments pour les décors peints du transept, a été acté par la mairie.
    Par ailleurs, les tableaux du transept et de la chapelle de Franchard rentreront de restauration et seront remis en place à la fin de l’année 2020.  La procédure de classement par la Drac est en cours.

 

Enfin, un projet de vitrail a été retenu pour remplacer le vitrail au-dessus du maître-autel. Il devrait être posé également à la fin de l’année. Les commandes auprès de l’artiste retenu Alban de  Châteauvieux et du maître verrier ont été passées par la mairie pour un coût de 65 000 euros. « La transfiguration du Christ » remplacera le Dieu pantocrator et s’intégrera parfaitement tant dans le figuratif que dans les couleurs entre les deux vitraux anciens de Saint Louis et de Saint Vincent de Paul. Un Christ accueillant, les deux bras ouverts, entouré de Moïse et d’Elie, et des trois apôtres qui l’accompagnaient, Pierre, Jacques et Jean.

 

 Le grand orgue pour la restauration duquel un appel d’offre est en cours, sera mis en sommeil, jusqu’à la fin des travaux.  Le montant budgété est de 125 000 euros.  Un orgue d’accompagnement est mis en place sous la chaire le temps des travaux.

 

     Les deux messes (9h00 et 10h30) continueront être célébrées chaque dimanche matin pour pallier la réduction de l’espace ouvert aux fidèles.

 

  1. Concernant la chapelle de la Sainte Famille (hôpital) : une « étude préalable sur les travaux », a été commandée au cabinet d’architecture Trubert.

 

  1. Concernant enfin la Maison de la Mission, la réfection de la toiture et des fenêtres est programmée pour 2021 pour un montant de 1,5 million d’euros dont frais d’architecte. Une réunion de travail concernant tous les acteurs, dont la paroisse, est programmée le lundi 24 février.

Au final, les montant budgétés pour 2020 se répartissent ainsi :

Eglise Saint Louis (réfection dont vitrail et orgue) : 2 065 00 euros

Chapelle de la Ste Famille (hôpital) (études préalables) : 40 000 euros

Maison de la Mission (études préalables) : 155 000 euros

 

Nous rendons grâce que tous ces dossiers budgétés aient été votés par la ville et que l’ensemble des travaux soient engagés…

L’entretien et la valorisation de notre patrimoine est un devoir d’état non seulement à l’égard de nos contemporains, mais également pour les générations futures. Merci !

Hubert Britsch , représentant du Père José pour le suivi des travaux.