Pentecôte – Images et témoignages

Le we de la Pentecôte a commencé, pour la 1 ère fois cette année, par la Vigile de Pentecôte.

Quelle découverte ! Cette magnifique liturgie nous plonge de Babel ( Livre de la Genèse 11, 1-9) à la promesse du don de l’Esprit (Saint jean 7, 37-39) à travers textes bibliques et psaumes .

Le temps fort de cette vigile est celui où le Père José à appelé sur tous les 7 dons de l’Esprit Saint (Sagesse, Intelligence, Conseil, Force, Science, Piété et Crainte de Dieu) (Is 11, 2) un moment très fort de prière commune !

 

Réécouter les chants et l’homélie: Chorale du pôle

Témoignages :

Camille,17 ans :

La Vigile de la Pentecôte fut une soirée magnifique. Nous avons beaucoup chanté, invoqué l’Esprit Saint et IL est venu ! Ce fut un moment très fort où Dieu a déposé sur chacun de nous sa force. Il nous a envoyé son Esprit Saint. Nous avons posé notre main sur l’épaule de notre voisin pour faire une immense chaîne avec toute l’Eglise. En même temps nous avons fermé les yeux en chantant. Nous nous sommes laissés habités par la force de Dieu. Cette soirée nous a appris à faire confiance à Dieu, à le laisser agir en nous par l’Esprit Saint. N’ayons plus peur, Dieu est présent à chaque instant avec nous. Parfois on doute, on est un peu perdu mais c’est lors de belle cérémonie comme cette Vigile que Dieu vient pour nous montrer qu’il ne nous a jamais abandonné. Bref, vivement l’année prochaine pour revivre cet amour gigantesque de Dieu dans nos cœurs !

Claire-Marie, Adrien, Pierre-Antoine, Barthélémy, Maximilien, Émérance, Constantin.

Nous nous sommes rendus après un repas partagé à la veillée pentecôstale tous les 7 pour oser en famille recevoir les 7 dons de l’Esprit Saint ! La louange et l’invocation de L’Esprit Saint par les chants nous ont permis d’élever nos voix vers le Père. En posant nos mains sur la personne qui est à côté de nous, l’Esprit Saint a pu circuler comme un wifi d’Amour. Par le sourire du Père José quand il nous permet de faire corps et union avec Jésus dans l’eucharistie, je me suis sentie transfigurée. Se retrouver comme au cénacle pour prier autour et avec Marie, cela a touché mon cœur. « un chrétien qui reste assis et ne regarde pas autour de lui est un chrétien qui se meurt ! » Nous recevons cette parole avec un peu d’hésitation ! L’Esprit Saint nous met en marche. J’ose me tourner vers ma voisine et je suis alors embrasée et me sent précieuse aux yeux de Dieu ! Pendant la veillée, on a senti monter cette chaleur, ce feu et la paix que seul Dieu : Père, Fils et Saint Esprit, peut nous donner. Constantin touché très vite par l’Esprit Saint s’endort et à son réveil nous regarde avec un grand sourire : »elle était très belle cette messe et pas longue ! ». « Éclaire-nous, Esprit Saint, que brille la vérité. Inonde-nous de ta clarté, viens nous transformer. Esprit de Dieu, viens en nos cœurs ! »

 

Claire :

Pour cette 1ère  Vigile, j’ai aimé la beauté des chants, les 12 personnes qui viennent déposer des lumignons devant l’icône, le rassemblement devant la Vierge pendant ce magnifique « Ô Maria », et de partager le bonheur de Martine, membre de la chorale, qui reçoit Jésus pour la 1ère fois, avant de recevoir le lendemain, le sacrement de confirmation.

Merci pour toutes les grâces reçues ce soir.

Claudine :

Pendant cette Vigile, je me suis sentie transporté par L’Esprit, j’ai eu un apaisement intérieur et un bien-être : c’était  très fort ! J’étai heureuse de vivre vivre ces bons moments avec la chorale .

 

 

Chaque paroisse du secteur a fêté la Pentecôte le dimanche matin, au cours des diverses célébrations.

 

 

Ce beau We s’est terminé par une journée conviviale et fraternelle  à Fleury en Bière le lundi 5 juin , tous unis dans l’Esprit !

 

Dans le souffle de l’Esprit Saint, en ce lundi de Pentecôte, tout le pôle était invité à se retrouver pour une journée de rencontre, prière et convivialité. Le secteur de Chailly/Perthes s’était mobilisé pour l’organisation: Tout d’abord, Ciel d’azur et  cathédrale de verdure pour célébrer la messe dans  cadre magnifique qu’est le parc du château de Fleury.

Les trompes de chasse et la chorale ont soutenu la liturgie de la messe célébrée dans le parc du château, présidée par le Père José et concélébrée par le Père Ken et le Père Xavier Snoëk, prêtre à Paris, natif notre diocèse et présent à Cély en Bière chaque lundi.

L’assistance était diversifiée: jeunes et anciens de diverses paroisses du pôle, nouveaux convertis et pratiquants de toujours.

Des tables avaient été dressées pour un repas partagé, dans une salle communale. Le Père José avait à cœur de présenter les personnes et ainsi de favoriser la fraternité dans le pôle.

Des jeux pour les enfants permettaient un temps de  détente familiale … Le Père Xavier Snoëk a ensuite proposé une visite guidée de l’église  N-D de l’Assomption de Fleury en Bière.

Les vêpres ont clôturé cette belle  journée.

Elisabeth

 

Ce jour-là, le soleil, fièrement installé dans le ciel bleu, nous a offert, toute la journée, son chaleureux rayonnement, participant à notre joie. Notre joie de fêter tous ensemble ce jour particulier. Nous nous sommes installés, humblement, dans le parc du château de Fleury en Bière pour célébrer la messe de Pentecôte. Dans ce merveilleux écrin de verdure, l’amour de Dieu, nous réunissait dans un accord parfait avec la beauté de la nature. L’atmosphère du lieu, le sentiment d’unité qui se dégageait, dépassait largement chacun de nous. Nous étions là pour célébrer, recevoir, transmettre et offrir ce don de l’Esprit Saint qui chaque jour distille dans nos cœurs la force et le courage.

Avec bonheur, la célébration a été rythmée par les chants, les lectures et les morceaux choisis de Trompes de chasse.

Etre ensemble, c’était également partager notre repas et c’est ce que nous avons fait en rejoignant la salle de la mairie où nous avons pu déguster les mille et un plats préparés par chacun. Dans un chaleureux brouhaha, rencontres, échanges et dégustations se sont croisés. Âme heureuse, ventre régalé, il s’agissait de nourrir les sens culturel, ludique et sportif. Objectif admirablement atteint grâce à la visite de l’église, les maquillages et jeux pour les enfants et bien sûr le football.

Quelle magnifique journée si pleine de cette belle humanité dont la source se trouve dans le cœur de chaque homme.

Bénédicte