Messe de rentrée des cellules 2020

Vendredi 18 septembre a eu lieu à l’église saint Paul d’Avon, la messe pour l’évangélisation de nos villes et villages.

Vendredi a eu lieu, en  l’église Saint Paul d’Avon, une magnifique célébration eucharistique pour l’évangélisation de nos villes et villages qui fut  empreinte de joie, de prière et  de fraternité… Animée  par les membres des cellules paroissiales d’évangélisation et présidée par le Père José, ce rendez-vous avec et autour du Seigneur restera, incontestablement, en ce début d’année pastorale, un  moment de bonheur dans le cœur de tous ceux et celles qui ont pu y participer. Un repas, tiré du sac, partagé dans les jardins du presbytère, a été le « gâteau sur la cerise ». En effet, tout en respectant les gestes barrières, certains des participants ont  pu se retrouver autour des tables qui avaient été préalablement  installées pour un beau de moment convivialité.

Dans son homélie, notre curé à longuement cité l’instruction de la Congrégation pour le Clergé, publiée le 20 juillet, sur la « conversion pastorale au service de la mission évangélisatrice de l’Église ». Ce  thème n’a laissé personne  indifférent  puisqu’il est justement présent dans notre Pôle missionnaire depuis un certain nombre d’années où des réflexions et initiatives ont été, et continuent d’être prises, pour repenser le modèle pastoral. Le but poursuivi est clair : qu’il soit le mieux adapté possible à la société d’aujourd’hui, afin d’annoncer, avec  et dans les conditions  les meilleures, la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus Christ.

Le document indique que « telle qu’elle est habituellement envisagée, la paroisse ne répond plus aux besoins pastoraux en vue de la nouvelle évangélisation… » et de poursuivre : « le vrai risque à éviter absolument, c’est  l’entre soi »… Ceci étant dit, le même document rappelle avec force que « les paroisses sont loin d’être une norme dépassée. Au contraire, puisqu’elles ont pour exigence pastorale de rendre l’Évangile proche des gens, par l’annonce de la foi et la célébration des sacrements… Concrètement, il nous faut donc passer d’une « pastorale de la conservation » à une « pastorale d’évangélisation ». Sous peine de quoi, si elle est privée de saveur évangélique et de mordant missionnaire, la paroisse court le risque de devenir autoréférentielle et de se scléroser.

La conclusion qui s’impose c’est qu’il nous faut donc être créatif et inventif. C’est la raison pour laquelle, notre Pasteur a, d’une part rappelé l’importance de notre « pastorale des Petits Groupes » qu’il nous faut amplifier et, d’autre part,  fait quelques annonces dans ce sens : mise  en place d’un séminaire spécifique  pour les cinq secteurs ; un nouveau KIT complètement repensé par les jeunes pour le Temps de l’Avent et réflexion autour de la mise en place d’éventuels parcours Alpha adaptés à notre Pôle… Rien n’est décidé car il faut attendre, bien entendu, le résultat des diverses consultations.

Notez que le 1er enseignement des celleules de l’année 2020-2021 aura lieu le 30 septembre.

Contact Wilimstrong Borgella

Rendons grâce à Dieu pour l’Esprit Saint qui ne cesse de renouveler son Eglise. Qu’il  soit béni en ses Anges et en ses Saints !

La Rédaction