Message du CEF – 25 mars

COVID-19 : Message des évêques de France aux catholiques et à tous nos concitoyens

L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun le mercredi 25 mars prochain. Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre : déposer une bougie sur sa fenêtre au moment où les cloches sonneront sera une marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays. Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années. Nous, catholiques, demanderons en même temps à la Vierge Marie de remplir nos cœurs de foi, d’espérance et de charité en ces temps et de nous obtenir la grâce de l’Esprit-Saint pour que nous sachions trouver les gestes nécessaires.

Mgr Éric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims
Président de la Conférence des évêques de France

 

Message de notre curé, le père José

 

Cher(e)s ami(e)s,

Mercredi prochain 25 mars, nous fêterons l’Annonciation du Seigneur. C’est une solennité et une fête commune avec les Églises orientales, célébrée à Rome depuis le VIIe siècle…

L’Annonciation a eu lieu à Nazareth, chez une jeune fille, Marie. Dans sa maison, le Ciel rencontre la terre, dans sa maison, le salut du monde est conçu ; dans sa maison, une joie nouvelle apparaît, la joie de l’Évangile, une joie pour le monde : « car rien n’est impossible à Dieu » (Lc 1, 37).

Ce mercredi 25 mars, nos évêques nous invitent, au moment où notre pays, avec de nombreux autres, traverse une grande épreuve, à vivre un grand moment de fraternité, de communion et de prière.

Dans leur communiqué, les évêques déclarent : « A tous, nous disons notre désir que notre communauté nationale sorte grandie de cette épreuve. Depuis bien des années déjà notre humanité a l’intuition qu’elle doit changer radicalement sa manière de vivre. La crise écologique nous le rappelle sans cesse, mais la détermination a fait largement défaut jusqu’ici pour prendre ensemble les décisions qui s’imposent et pour s’y tenir. Osons le dire, l’égoïsme, l’individualisme, la recherche du profit, le consumérisme outrancier mettent à mal notre solidarité. Nous avons le droit d’espérer que ce que nous vivons en ce moment convaincra le plus grand nombre, qu’il ne faut plus différer les changements qui s’imposent : alors ce drame porteur d’angoisse n’aura pas été traversé en vain… »

 

Ce mercredi 25 mars, dans notre Pôle Missionnaire, faisons sonner pendant 10 minutes, comme dans toute la France, les cloches de toutes nos églises, non pour appeler les fidèles à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun.

En réponse à ce signe d’espoir, nos évêques invitent ceux qui le voudront et qui le pourront à allumer une ou plusieurs bougies à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins.

« Allumer une bougie, ouvrir sa fenêtre est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la nation pour qu’elle rende hommage aux défunts, victimes du Covid-19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir : soignants, autorités, mais aussi famille, amis, voisins… »

 

Comme vous le savez peut-être, l’église saint Louis reste ouverte toute la journée et les présentoirs des bougies seront fournis. On peut y faire une visite à l’occasion d’une sortie pour les courses, avec son attestation de déplacement dérogatoire dans sa poche.

 

Concrètement, dans notre Pôle Missionnaire :

 

– À midi, nous pourrons, dans un même élan, prier l’Angélus…

 

– À 15h30, nous pourrons également nous unir au chapelet récité à Lourdes.

 

– À 16 heures, sur notre chaîne You tube, nous pourrons nous retrouver pour participer à la messe que vos prêtres célébreront à vos intentions.

 

– À 19h30, quand les cloches sonneront, nous pourrons allumer des bougies à nos fenêtres... Au même moment, nous pourrons lire seul ou en famille le récit de l’Annonciation, dans l’Évangile de saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38. On pourra également réciter un “Notre Père” et un “Je vous salue Marie”.

 

Relayez ce message très largement autour de vous, par tous les moyens autorisés à votre disposition !

 

Merci à vous tous pour votre précieuse collaboration au service de l’évangélisation.

 

Courage, la Très Sainte Vierge Marie veille. Son Fils, notre Seigneur Jésus Christ, vaincra !

 

Père José+

Votre Curé