Les 3 messes de Noël

 

 

Les 3 messes de Noël 

Dans la nuit, à l’aurore, au milieu du jour, c’est un même mystère qui est célébré mais, à chaque fois, avec sa couleur propre.

Au cœur de la nuit :

la messe de la Nuit est toute centrée sur l’annonce de l’événement, la contemplation de ce don : aujourd’hui un enfant nous est né !

Évangile : « Aujourd’hui vous est né un Sauveur » (Lc 2, 1-14)

Alléluia. Alléluia.
Je vous annonce une grande joie :
Aujourd’hui vous est né un Sauveur
qui est le Christ, le Seigneur !
Alléluia. (cf. Lc 2, 10-11)

 

Au matin, avec les bergers :

À l’éblouissement silencieux de la nuit succède au matin l’expression de la joie. C’est le temps de la louange !

Évangile: « Les bergers découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né » (Lc 2, 15-20)

Alléluia. Alléluia.
Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime !
Alléluia. (Lc 2, 14)

 

la messe du jour :

Le Verbe se fait chair ! Elle élargit le regard à la contemplation du dessein éternel de Dieu. C’est la puissance de la divinité, tout entière contenue dans l’enfant, que les textes s’attachent à éclairer et à faire méditer.

Évangile : « Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jn 1, 1-18)

Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui la lumière a brillé sur la terre.
Peuples de l’univers, entrez dans la clarté de Dieu ;
venez tous adorer le Seigneur !
Alléluia.