Le Christ est ressuscité ! Alléluia !

 

« Voilà notre message et notre Foi : nous proclamons que Christ est ressuscité d’entre les morts pour être, parmi les morts, le premier ressuscité »  

1 Corinthiens 15, 11-12.

 

En ces temps de crise sanitaire, Pâques, sommet de l’année liturgique pour les chrétiens du monde entier, est une lumière et une grande espérance pour traverser ces moments difficiles.

revêt une tonalité « particulière » : célébrations « aménagées » et en ligne, pas de chasse aux œufs dans les parcs publics ni de grandes retrouvailles familiales …

Pâques 2021 : une fête qui s’adapte aux circonstances actuelles.

Au quotidien, dans la vie « normale », nous n’avons pas le temps d’y penser … mais nous découvrons, depuis 1 an, que la fragilité est le lieu même de notre humanité : désarroi face à la violence de la pandémie, impuissance à endiguer la vague qui submerge le monde, inquiétude pour nos proches isolés, fragiles ou âgés, hospitalisations, chemin de croix pour tant de familles endeuillées, épuisement des personnels médicaux, perte brutale de revenus et mise au chômage partiel … mais aussi redécouverte du silence et du « chant de la terre », pause dans l’euphorie de notre société de consommation, priorité donnée à la vie humaine par rapport à l’activité économique, espoir et émerveillement devant tant de solidarité et de dévouement, éblouissement au regard de l’inventivité dont fait preuve notre capacité à passer outre pour rester « en conversation » les uns avec les autres et manifester notre gratitude et notre tendresse, malgré l’isolement : c’est Pâques, dans l’aujourd’hui de nos vies !

Jésus est passé par la Croix avant d’ouvrir ce chemin de Résurrection et de Vie. Que cette croix soit notre Espérance : Christ est ressuscité !

Nous sommes tous concernés : jeunes et âgés, croyants, moins croyants ou non croyants, des quartiers favorisés ou délaissés, des villes et des régions rurales, les simples et les savants, les malades et les bien-portants, les médecins, les éboueurs, les professeurs, les livreurs, français ou immigrés, les italiens, les chinois, les américains et les africains, tous frères et sœurs en Humanité.

Christ est mort et ressuscité pour chacun/chacune d’entre nous.

Acceptons de prendre son relais pour prendre soin, comme Lui, de tous ceux qui ont besoin que quelqu’un étende les bras : si nous acceptons cette fraternité inattendue, si nous ouvrons de nouveaux horizons de solidarité, si nous inventons des gestes de service et de soutien, si nous prononçons des paroles d’apaisement dans la course effrénée aux fake-news qui inondent les réseaux sociaux, nous célébrons l’Aujourd’hui du mystère pascal et notre Espérance.

« Aimer comme Jésus nous aime et faire des disciples  », telle est la devise pastorale de notre pôle !

Dieu est là : Il est vivant à nos côtés pour traverser la tempête.

« Dieu n’est pas venu expliquer le mal et la souffrance. Il est venu l’habiter de sa présence » (Paul Claudel)

Confiance ! Après l’hiver, vient toujours le printemps …

Il nous appelle à vivre de Sa Vie

Belle et sainte fête de Pâques.

Alléluia !