Le chant liturgique

Le chant liturgique, un trésor en perpétuel évolution !

En matière de chant liturgique, l’Église est appelée à poursuivre une double mission. Le pape François l’explicitait à l’issue du Congrès international de musique sacrée, en mars 2017 : d’un côté, « sauvegarder et valoriser le patrimoine riche  et multiforme hérité du passé » ; de l’autre côté, « faire en sorte que la musique sacrée et le chant liturgique soient pleinement « inculturés » dans les langages artistiques et musicaux de l’actualité, c’est-à-dire qu’ils sachent incarner et traduire la parole de Dieu en chants, sons, harmonies qui font vibrer le cœur de nos contemporains ».

Pour faire écho à l’appel du pape,  nous devons tous porter le souci de cette créativité en matière de chant liturgique. Dans notre Pôle Missionnaire, avec les moyens qui sont les nôtres, nous y travaillons avec sérieux et qualité,  afin de traduire au mieux dans la liturgie, au sein de toutes nos équipes de secteurs, le mystère de notre foi, le recueillement  et la joie. Je rends  grâce à Dieu pour tant de merveilles.

Si le concile Vatican II a établi l’orgue comme « l’instrument traditionnel dont le son peut ajouter un éclat admirable aux cérémonies de l’Église, il n’interdit pas pour autant l’usage d’autres instruments lors des célébrations notamment s’ils sont adaptés à un usage sacré et qu’ils valorisent véritablement l’édification des fidèles.

Comme le rappelle le Pape, n’oublions pas le but ultime de la musique sacrée : qu’elle fasse « vibrer le cœur de nos contemporains… ». Certains  s’accordent  à dire que la musique peut servir à entrer en contact avec Dieu dans la mesure où elle ne devient pas un spectacle. Pour ce faire, elle doit également être constamment évangélisée…. Pour d’autres, ce n’est pas l’émotion qui prime dans la liturgie mais le sens des choses… On peut dire également que la musique est au service  des mots et non l’inverse. Quelque soit nos avis personnels sur le sujet, on  s’accorde tous pour dire que chanter pour le Seigneur et être au service de l’assemblée est une grâce et un bonheur qui n’ont pas de mots assez forts pour le décrire.

Chacun peut également constater aujourd’hui  une multiplication des chœurs qui manifeste incontestablement la soif de beauté et le désir d’embellir les liturgies qui sont portés par les jeunes générations. C’est engouement, cet élan missionnaire indique clairement que c’est le Seigneur qui appelle ! Il suscite et fait croître des talents musicaux pour faire entendre sa voix et son amour au monde d’aujourd’hui.

Si vous voulez participer à faire entendre la voix du Seigneur et toucher les cœurs des fidèles, je vous invite à rejoindre le chœur liturgique de notre Pôle Missionnaire animé par Anne Bureau. contact : 06 62 50 98 45

Vous pouvez aussi  rejoindre une des autres chorales : Chorales sur le pôle

ou une des scholas du pôle : contact dans votre paroisse.

Père José