Journée Missionnaire Mondiale

Journée Missionnaire Mondiale  

18 octobre 2020  

« La mission est une réponse, libre et consciente, à l’appel de Dieu »

 

 

Ainsi débute le message du Saint Père pour la journée Missionnaire Mondiale qui aura lieu, comme chaque année, le troisième dimanche d’octobre : un message empli d’une résonance particulière, en cette année 2020, chamboulée par la crise sanitaire…

 

« Ce cheminement missionnaire de toute l’Église se poursuit à la lumière de la parole que nous trouvons dans le récit de la vocation du prophète Isaïe : « Me voici : envoie-moi ! » (Is 6, 8).

 C’est la réponse toujours renouvelée à la question du Seigneur : « Qui enverrai-je ? » (ibid.)».

Tandis que le monde se noie dans les tourbillons de la pandémie, le pape François poursuit :

«Comme les disciples de l’Évangile, nous avons été pris au dépourvu par une tempête inattendue et furieuse. Nous nous rendons compte que nous nous trouvons dans la même barque, tous fragiles et désorientés, mais en même temps importants et nécessaires, tous appelés à ramer ensemble, tous ayant besoin de nous réconforter mutuellement. Dans cette barque… nous nous trouvons tous. Comme ces disciples qui parlent d’une seule voix et dans l’angoisse disent : « Nous sommes perdus » (v. 38), nous aussi, nous nous sommes aperçus que nous ne pouvons pas aller de l’avant chacun tout seul, mais seulement ensemble».

La douleur et la mort font expérimenter notre fragilité humaine, a continué le Saint-Père, mais nous reconnaissons en même temps que nous «sommes tous habités par un profond désir de vie et de libération du mal». C’est dans ce contexte que l’appel à la mission se présente comme une «opportunité de partage, de service, d’intercession. La mission, que Dieu confie à chacun, fait passer du « moi » peureux et fermé au « moi » retrouvé et renouvelé par le don de soi».

Durant la semaine missionnaire mondiale,

du 10 au 18 octobre, tous les catholiques sont appelés à la charité missionnaire …

 Pour aider les jeunes Églises à agir dans leur pays, chacun, selon son engagement ecclésial, est invité à se mobiliser durant la semaine qui précède.

Les paroisses, les congrégations religieuses, les mouvements, les écoles organisent des célébrations, des animations, des formations, des temps de réflexions. …

Chaque baptisé est invité, en tant qu’individu et au sein de sa communauté de foi, à prendre conscience, à nouveau, de son propre « mandat » missionnaire.

 C’est, pour chacun, l’occasion :

  • d’un engagement renouvelé de prière
  • de participer au fonds mondial pour soutenir la mission de l’Eglise dans le monde
  • de s’informer sur la vie des chrétiens à travers le monde