Jour du pardon

 

 

De nombreux prêtres seront présents le dimanche 8 décembre de 15h à 19 h dans l’église saint Louis pour confesser ou simplement rencontrer ceux qui le désirent.

En ce temps de l’Avent, nous pouvons ainsi préparer nos cœurs et nos âmes à la venue de Jésus, dans l’Espérance !

Même si parfois la démarche nous parait difficile, beaucoup de personnes témoignent de la paix et de la joie reçues : c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à venir et à en parler autour de vous.

Venez en famille ou avec vos amis, petits, jeunes et grands, pour recevoir le pardon de Dieu.

Pour les enfants :  Confession enfants mode d’emploi

 

Appel aux bonnes volontés du pôle :

Afin de préparer et de ranger le jour du Pardon,, nous avons besoin d’aide à l’installation à 12h15 à l’issue de la messe dominicale

et pour le rangement à 19h00.

si vous êtes disponible, merci d’envoyer un mail à

 

Comment se préparer à recevoir ce sacrement ?

Publication : Eglise catholique en France

Se préparer au sacrement de pénitence et de réconciliation cela signifie se placer déjà sous le regard d’amour de Dieu, en choisissant un passage de la Parole de Dieu pour y discerner son appel.

Cela signifie aussi regarder sa vie traversée d’amour et de péché, et se rapprocher du Seigneur pour qu’il nous aide à discerner.

Avant d’aller voir le prêtre, n’hésitez pas à prendre un temps pour relire votre vie – spirituelle, familiale, professionnelle…- La parole de Dieu peut vous aider à vous mettre sous son regard avec simplicité et vous demander ce que l’évangile vous appelle à vivre.

Ce qui était autrefois nommé « examen de conscience » est plutôt un appel à vivre en cohérence avec soi-même, avec ses convictions et avec les paroles du Christ. Notre seule conscience ne suffit pas à nous guider. C’est la confrontation au modèle de vie incarnée en Jésus-Christ qui confère la dimension de péché à un acte, une pensée.

Il faut différencier la faute et le péché. La faute n’est le fruit que de la confrontation à la simple loi morale, alors que le péché n’existe que lorsque l’on se présente sous le regard d’amour de Dieu.