Jour du pardon

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un grand merci à tous les prêtres, venus parfois de loin,

pour nous offrir ce beau moment de la réconciliation.

Merci à tous ceux et celles qui ont préparé l’église, les boissons chaudes et les petits gâteaux !

 

«En attendant de pouvoir chanter « Les anges dans nos campagnes….Gloria….Gloria », il faut que je  pense sérieusement et courageusement à faire
un bon petit rangement dans mon cœur et un grand ménage dans mon âme.
Je dois me rendre à l’évidence, la neige ne tombera pas en abondance, bloquant la route qui  mène à l’église…

Alors courage ! J’entre dans l’église qui, malgré les travaux, est accueillante. La lumière y est douce. De beaux regards d’icônes me regardent avec tendresse.
Il y a beaucoup de monde. Je pourrai filer discrètement mais le spectacle des petits enfants qui, comme des petits moineaux volent la place de vieilles dames très dignes
pour joyeusement aller se confier au père José puis repartir avec des sourires d’anges…et aussi une belle voix, profonde, simple douce et priante, m’en dissuadent.

Je rencontre un prêtre qui me donne la mesure de la miséricorde de Dieu. Quelle douceur, quel soulagement, quelle joie profonde.
Je ressors toute aussi joyeuse et soulagée que les petits enfants… malgré mes 62 ans 3/4!

« J’attends tout de la miséricorde de Dieu. Personne après l’avoir choisi pour ami n’a été abandonné de Lui » (Ste Thérèse d’Avila)»

Catherine