Fête Dieu – Fête du pôle missionnaire

 

 

Nous sommes tous invités à nous retrouver à l’Eglise d’Héricy

le dimanche 18 juin 2017 à 10h30

en la « Solennité du  Saint Sacrement et du Corps et du Sang du Christ »,

messe unique du pôle, pour clôturer l’année pastorale,

et vivre un grand moment de fraternité en pôle.

Venez nombreux, en famille et avec vos amis !

 

La Fête du Saint-Sacrement (2e dimanche après la Pentecôte) a été instituée au Moyen-Age pour commémorer la présence de Jésus-Christ dans le sacrement de l’Eucharistie à la suite d’une vision d’une religieuse Julienne de Mont-Cornillon à qui le Seigneur fit comprendre la nécessité d’une fête annuelle pour honorer le Sacrement de l’autel. Les processions de cette fête apparaissent à la fin du XIIIe siècle. Pendant la procession, le prêtre portait l’Eucharistie au milieu des rues pavoisées et tapissées de pétales de roses par les enfants.

Sainte Thérèse a développé la dévotion au Saint Sacrement, par les visites faites chaque jour avec son père dans une église différente de Lisieux.
Elle nous raconte : « J’aimais surtout les processions du Saint Sacrement. Quelle joie de semer des fleurs sous les pas du Bon Dieu !… Mais avant de les laisser tomber , je les lançais le plus haut que je pouvais et je n’étais jamais aussi heureuse qu’en voyant mes roses effeuillées toucher l’Ostensoir sacré… »

C’est aussi le moment pour nous de remettre au centre de nos vies, l’Adoration du Saint Sacrement.

Ghyslaine :

« L’Adoration, c’est demeurer humblement aux pieds de Jésus : cela nous rapproche  de notre Seigneur, nous lui montrons notre amour et notre dépendance.

Que Lui offrir de plus précieux dans notre vie que notre temps ? S’agenouiller et laisser notre cœur s’ouvrir à Lui,  l’écouter dans le silence….. C’est un moment d’amour intense.

C’est aussi un temps où l’on se met en présence de Jésus pour lui demander pardon pour toutes les offenses faites à Dieu et pour tout le mal, l’indifférence, la violence entre les hommes.

L’Adoration nous permet aussi de prendre conscience de l’importance des sacrements qu’Il nous a laissés :  les sacrements de l’Eucharistie et de réconciliation pour être encore plus près de Lui de jour en jour jusqu’au dernier jour de notre vie terrestre où nous serons enfin avec Lui !

Ce n’est pas une perte de temps ! Nous l’offrons à Dieu et aux autres par la prière et la contemplation. N’oublions pas que Jésus s’est offert pour nous sauver alors à notre tour offrons nous à Lui. »