Chemin de Croix du pôle – Lieu de départ modifié

Depuis plusieurs années maintenant, le Chemin de Croix de notre pôle permet à tous les paroissiens de vivre en frères ce temps de prière et de dévotion, dans les rues de Fontainebleau. Toutes les générations sont là, personnes âgées, adultes, parents, enfants et petits enfants en poussette, cheminant ensemble pour vivre les 14 stations du Chemin de Croix.

Temps de prière fraternelle et de méditation, chemin intérieur personnel, mais aussi temps d’évangélisation. Pour les passants loin de l’église, ce n’est pas anodin de voir toutes ces personnes pèleriner ensemble, derrière la croix. Pour certains, c’est une découverte totale, pour d’autres, cela fait rejaillir le parfum de leur enfance…….

C’est un beau témoignage de foi, à ne pas manquer, pour se préparer à la Résurrection !!

 

Texte issu du portail de l’église catholique .

 

« Le Vendredi Saint, l’Eglise nous fait suivre le Christ pas à pas dans le combat qu’il a accepté de vivre pour nous racheter de nos péchés.

Le chemin de croix qui accompagne Jésus vers sa mort est une contemplation active qui veut aider chacun à entrer dans le mystère de l’amour de Dieu, manifesté en son Fils. D’autre part, dans l’intercession pour le monde tel que Jésus l’a vécu en s’offrant sur la croix, une telle démarche ne peut se faire que dans la perspective de sa Résurrection à Paques. Le Chemin de Croix apparaît donc comme un pèlerinage « en esprit », c’est pourquoi il touche celui qui l’entreprend sous trois aspects, tant physiques que spirituels : la marche, la méditation et l’intercession.

La marche

Pour épouser les sentiments du Christ, il est nécessaire d’avancer pas à pas. Pour entrer dans les profondeurs de l’amour du Père, il faut qu’un chemin se creuse, de station en station. Le déplacement physique invite à un déplacement intérieur. Il s’agit de se laisser façonner par la marche, de suivre le Christ pas à pas, de nous laisser conduire sur le chemin qu’il emprunte, et non de le précéder. Il s’agit d’entrer plus profondément dans notre condition de disciple.

La méditation

Le pas à pas s’accompagne du mouvement progressif de la méditation qui nous invite à faire mémoire du chemin accompli par Jésus lui-même. L’Evangile est le fondement de cette méditation qui appelle le pèlerin à une découverte progressive de la miséricorde du Père, en même temps qu’il est invité en contemplant Jésus anéanti sous les coups de la Passion, à reconnaître en lui le Christ, Serviteur de l’amour du Père pour notre humanité.

L’intercession

Tout pèlerinage s’accompagne de prière. Dans le cadre du chemin de croix, la prière voudrait prendre en charge toutes les situations de souffrance, d’épreuve, de détresse, de mort que nous rencontrons autour de nous dans la vie quotidienne ; toutes les vies des hommes de ce monde que le Christ, dans son mystère pascal, a offertes au Père.

La pratique du Chemin de croix peut se faire de manière solennelle, communautaire et processionnelle ou de manière privée, au sein d’une église ou même en pleine ville. »