Assemblée synodale

ÊTRE DISCIPLE MISSIONNAIRE DANS LA COMMUNION FRATERNELLE

ENRACINÉ DANS LA PAROLE DE DIEU

 

Questions des délégués à l’assemblée synodale du 14 Octobre 2017 :

  • Comment témoigner de la Parole de Dieu et la partager en dehors du dimanche pour qu’elle rayonne dans le monde et qu’elle prenne chair ?
  • Comment revenir à l’essentiel et vivre la conversion du disciple qui se met lui-même à l’écoute du Christ avant d’aller en mission ?

 

PAROLE DE DÉLÉGUÉS :

« L’oraison est un cœur à cœur avec Jésus. Au travers de la parole de Dieu, Jésus me parle, à moi, maintenant, dans ma pauvreté, dans ce que je suis, au travers de mon histoire personnelle. Cette parole, si je l’écoute, si je la médite, elle me fait grandir, elle me guide maintenant et devient nourriture de vie. Cette nourriture me fait gouter avant l’heure, à la communion des Saints.

Il est étonnant de se rendre compte à quel point Jésus est proche et nous parle au travers de la parole de Dieu. Il suffit, pour en être convaincu, d’essayer d’aller à sa rencontre. Le même passage médité ne recevra pas le même écho d’une personne à une autre, d’un moment de notre vie à un autre. » (Bernard Demolon-Délégué Senior)

 

« Il faut selon moi sensibiliser les diocésains à l’importance de la parole du Christ et leur donner des moyens concrets pour découvrir et méditer chaque jour sa parole à leur rythme en simplement quelques minutes. Il pourrait ainsi être intéressant de mettre en place  des petits topos de 5 minutes maximum régulièrement avant le début de la messe dominicale pour présenter les outils déjà à notre disposition (internet, mail, revues mensuelles, radios catholiques ou applications mobiles …) et proposer des méthodes pour mettre en application cette parole quotidiennement dans nos lieux de vie (travail, vies familiales et associatives). Chaque jour, la parole de Dieu pourrait par exemple donner lieu à une résolution simple à tenir (rendre service à une personne malade, faire son travail consciencieusement …) ou une intention de prière (pour les familles, pour les consacrés…) ; le disciple à l’écoute de Dieu devient ainsi missionnaire. » (Charlotte Dujol-Délégué Junior)